Ça prend pas la tête à Papineau | C’est plus qu’une garderie !
211
page-template-default,page,page-id-211,page-parent,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,

C’est plus qu’une garderie !

Ça prend pas la tête à Papineau pour savoir que…

Dans les services de garde régis et subentionnés, l’enfant est au cœur des services que nous offrons !

En implantant des services de garde éducatifs à l’enfance universels et à tarifs réduits, le Québec permettait à l’ensemble des familles québécoises d’avoir accès à des services publics de qualité qui contribuent au développement de leurs enfants tout en permettant une meilleure conciliation famille-travail ou famille-études.

La création des services de garde éducatifs à la petite enfance à contribution réduite visait, entre autres, à assurer une plus grande égalité des chances aux enfants, notamment aux enfants plus vulnérables.

Or, le paysage des services de garde s’est passablement transformé ces dernières années avec l’arrivée des crédits d’impôt pour les frais de garde.

En 2013, ces crédits d’impôt à eux seuls ont coûté à l’État 557 millions de dollars.

Depuis 2009, le nombre de places dans les garderies privées non subventionnées a augmenté de 554% !

À cela s’ajoutent la hausse et la modulation des frais de garde. Ces facteurs tendent à la privatisation des services de garde.